Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha

Togo : Moustiquaires impregnés détournè le gouvernement rattrapé et contraint à rembourser 377 milllions de francs CFA Featured

Written by  Jul 31, 2018

L'Affaire de dètournement des moustiquaires impregnés sous la direction de charles Kondi Agba  a refait surface lors d'une réunion qui a rassemblé une délégation  du fond mondial et les autorités Togolaises en charge de la santé à Lomé.Sous la menace des  partenaires de suspendre les prochaines aides si la lumière n'est pas faite sur cette affaire,le gouvernement  reconnaît  les faits et promet de rembourser pres de 400 millions de francs CFA.


Les faits restent têtu et rattrapent  toujours dit on souvent,c'est le cas de l'Affaire de  détournement de 118 185  moustiquaires impregnés orchetsré sous la gouverne du ministre en charge de la santè d'alors le Pr Charles Kondi Agba,et les faits remontent en 2009
Alors que les autorités togolaises semblent passer aux oubliettes ce scandale  longtemps décrié par la presse et les organisations de la sociétè civile au  moment dea faits,les partenaires du fond mondial eux ont la mémoire bien fraîche sur ces actes  de détournement qui ont été et restent èrigés en mode de gouvernance dans notre pays.C'est au cours d'une rencontre  que  cette affaire est  remise  sur la table par la délégation du fond mondial qui n'a pas hésité a
à brandir une menace de suspension des prochaines aides a notre pays lorsque les autorités togolaises bredouillaient sur la question a cette réunion.
Ce scandale qui a marqué les partenaires sans inquiété outre mesure jusqu'a ce jour l'ancien ministre Charles Kondi Agba se veut être définitivement tiré au clair et le gouvernement Togolais ne pouvant plus se dérober de cela a cette rencontre  reconnaît  les faits mais  sans toute fois cité des noms et il promet de rembourser l'argent volé correspondant au détournement des moustiquaires impregnés soit 377millions de francs cfa
 Le gouvernement après avoir expliqué les circonstances du détournement a reconnu la défaillance face à la
 fermeté de la délégation du fond mondiale
 
L'autre paire de manche de ce scandale qui a secoué le milieu de la santé est que le responsable en charge de ce departement et sa suite
épinglés n'ont pas situer leur responsabilité sur ce fait jusqu'a ce jour et sont libre dans la nature.
Les uns, comme l’ancien Ministre Charles Kondi Agba a été  tout simplement sorti du gouvernement pour rejoindre le Mécanisme Africain pour l’évaluation des Pairs ( MAEP ). Une institution qui, curieusement recommande la transparence et la bonne gestion des biens de l’Etat. Il se plaît d’ailleurs à accuser son prédécesseur, l’ancien premier Ministre Komlan Mally d’être au centre du détournement.

Pire, celui qui a signé l’acte d’affectation des moustiquaires, le Directeur général de la santé est libre comme un poisson dans l'eau.
Il est à noté que dans une lettre envoyée au ministère de la santé par les partenaires du fond mondial ,il est explicitement demandé aux autorités de la santé  de "prendre des mesures appropriées à l’encontre des personnes responsables de l’utilisation détournée des 118 185 moustiquaires acquises avec les ressources du Fonds mondial, en raison de possibles violations du droit administratif, civil et pénal en vigueur en République du Togo"

Pour rappel dans son courrier adressé au ministère de la santé, le fond mondial pour le Sida, la tuberculose et le paludisme a saisi le gouvernement togolais via le ministre de la Santé d’alors, le Pr. Charles Kondi Agba, du détournement de 118 815 moustiquaires imprégnés d’insecticide de longue durée" Notre examen indique que 118 815 des moustiquaires achetés avec ses ressources du Fonds mondial au titre de la subvention TGO-607-G06-M ont été détournées de leur lieu de stockage au dépôt central de la CAMEG et ont été vendues à la Fédération des mutuelles de santé ALAFIA ( ALAFIA ) au moyen d’une transaction officialisée par le protocole d’accord 205/2009/MS/DGS/DSSP/PNLP, signé par le Directeur général de la Santé le 2 décembre 2009″, indique le courrier qui précise que ces transactions représentent un préjudice de 545 507 euros ( près de 400 millions FCFA ) pour le Fonds mondial"

L'on peut affirmer que le gouvernement est rattrapé par ces crimes économiques et malheureusement  c'est au dos du contribuable Togolais que le  payement de cette  somme de pres de 400millions correspondant au frais d'achat des 118 815 moustiquaires imprégnés d’insecticide de longue durée initialement acquis avec les ressources du Fonds mondial et détournés de leur utilisation prévue, en violation de l’accord de subvention se fera au moment où les signaux de l'économie sont au rouge,conséquences de la crise politique que traverse le pays.

D'autres scandales de  détournement des deniers publics notamment les fonds de la CAN 2013 et de la route Lomé-Vogan-Anfoin pour ne citer
que cela,lesquels scandales  font toujours couler l'enverra pourront être élucidés aux populations.
La Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilés (HAPLUCIA) est vivement attendu  sur ces dossiers.

René AMEOTO

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Calendrier

« December 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31